besace

besace [ bəzas ] n. f.
• v. 1200; bas lat. bisaccium, plur. bisaccia « double sac » bissac
1Sac long, ouvert par le milieu et dont les extrémités forment deux poches. Un sac « décoloré, gonflé comme une besace de pèlerin » (Martin du Gard).
2Archit. Appareil en besace, dont les pierres sont posées alternativement en longueur et en largeur. Un mur en besace.

besace nom féminin (bas latin bisaccia, de bis et saccus, sac) Sac fendu en son milieu et fermé à ses extrémités, formant deux poches lorsqu'il est porté à cheval sur l'épaule. Rencontre de deux pans de maçonnerie dont les éléments sont liés d'une assise sur l'autre. ● besace (expressions) nom féminin (bas latin bisaccia, de bis et saccus, sac) Besace d'angle, disposition en panneresses et boutisses des pierres de l'angle d'une construction. Besace de dilatation, couvre-joint métallique entre deux tronçons de chéneau ou de gouttière. Sac besace, sac de dame à faces arrondies. ● besace (synonymes) nom féminin (bas latin bisaccia, de bis et saccus, sac) Sac fendu en son milieu et fermé à ses extrémités...
Synonymes :

besace
n. f. Sac à deux poches, avec une ouverture au milieu.

⇒BESACE, subst. fém.
A.— Sac de matière souple (toile, cuir), à ouverture médiane, que l'on rejette sur l'épaule, formant ainsi deux poches contenant généralement des provisions de bouche. Synon. bissac :
1. ... Sancho Pança me dit à son tour : — « Reste ce que le ciel t'a fait, mon compère. Préfère la croûte de pain qui sèche dans ta besace aux ortolans qui rôtissent dans la cuisine du seigneur ».
A. FRANCE, Le Crime de Sylvestre Bonnard, 1881, p. 379.
2. ... un jour, il [le père Judas] rapporta dans sa besace deux petits cochons vivants qu'on lui avait donnés dans une ferme parce qu'il avait guéri le fermier d'un mal.
MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 1, Le Père Judas, 1883, p. 102.
Rem. La besace était souvent portée par les mendiants et les moines mendiants.
P. anal. La chèvre porte sa besace entre ses jambes (RENARD, Journal, 1903, p. 844).
P. ext. Grand sac :
3. Le facteur il avait sa claque... Il se coltinait trois fois par semaine des sacs entiers de manuscrits... Sa besace était si lourde que son cadre en avait rompu...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 589.
Spéc. Besace de cavalerie. ,,Étui en toile qui servait de supplément au porte-manteau de la cavalerie française`` (BESCH. 1845) :
4. Cher Guttinguer,
L'éternelle et monotone histoire : un article à faire à travers une lettre de vous; le bât et la besace à porter, au lieu des roses naissantes...
SAINTE-BEUVE, Correspondance générale, t. 3, 1818-69, p. 74.
Au fig.
♦ Expr. Porter ou prendre la besace. Mendier.
♦ Proverbes. Être jaloux de quelque chose comme un gueux de sa besace. Y tenir beaucoup. Chacun sa besace [p. allus. à la Fable de La Fontaine (I, 7)]. Personne n'est complètement heureux, chacun a ses ennuis. Une besace bien promenée nourrit son maître. Un mendiant actif et persévérant récolte d'abondantes aumônes. Être réduit à la besace. Être dans la misère. Réduire, mettre quelqu'un à la besace :
5. [Eran à Cancalon :] — Frédéry est (...) la peste surtout de sa famille, qu'il va réduire à la besace et au bâton...
F. FABRE, L'Hospitalière, 1880, pp. 36-37.
B.— ARCHIT, ,,Disposition d'appareil pour liaisonner deux murs ou pour liaisonner des contreforts, des dosserets avec des murs`` (NOËL 1968). Assise en besace. (Attesté dans Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop., ROB., QUILLET 1965).
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — Ca 1200 « sac long ouvert par le milieu » (Escoufle, 3590 dans T.-L.).
Du b. lat. bisaccia, plur. neutre de bisaccium (composé de bis et de saccus; PÉTRONE, 31 dans TLL s.v., 2012, 25), devenu fém. sing. (VIIe s. CGL, t. 4, p. 114, 24); v. aussi biasse2 « besace » et bissac.
STAT. — Fréq. abs. littér. :118.

besace [bəzas] n. f.
ÉTYM. V. 1200; du bas lat. bisaccium « double sac », plur. bisaccia, de bis et saccus. → Bissac.
1 Sac d'une matière souple, long, ouvert par le milieu et dont les extrémités forment deux poches. Bissac. || Les moines mendiants portaient la besace. || Porter, transporter qqch. dans sa besace. — ☑ Loc. fig. (Vieilli). Être réduit à la besace (Académie), à la mendicité.
1 (…) besace plutôt encore que bissac est pris pour signe et attribut de la misère et de la mendicité : Être réduit à la besace.
Lafaye, Dict. des synonymes, Besace, bissac.
2 (…) un mendiant portant besace (…)
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, I, 7.
3 Un sac de toile jaune, décoloré, gonflé comme une besace de pèlerin : vieux compagnon, fidèle jusqu'au dernier voyage (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 89.
Loc. Vieilli. Être jaloux de qqch. comme un gueux de sa besace : tenir beaucoup à qqch.
2 Archit. || Appareil en besace, dont les pierres sont disposées alternativement en longueur et en largeur. || Assise en besace.
DÉR. Besacier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • besace — BESACE. s. f. Espèce de sac ouvert par le milieu, et fermé par les deux bouts, en sorte qu il forme deux poches. Les Religieux mendians portent la besace. Mettre dans une besace. Il s en est retourné la besace vide. [b]f♛/b] On dit figurément, qu …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • besace — Besace. s. f. Espece de grand bissac. Les Religieux mendiants portent la besace. mettre dans une besace. il s en est retourné la besace vuide. On dit fig. qu Un homme est à la besace, qu il est reduit à la besace, pour dire, qu Il est reduit à… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • besace — Besace, autrement Bissac. Tous deux sont composez de Bis et Saccus, et aussi un bissac n est autre chose qu un double sac, ou deux sacs s entretenans, Mantica, Pera. Qui porte la besace ou bissac, Manticarius, B. Petite besace, Manticula …   Thresor de la langue françoyse

  • Besace — (fr., spr. Besahs, Milit.), Mantelüberzug …   Pierer's Universal-Lexikon

  • besace — (be za s ) s. f. Bissac de mendiant. •   Quels biens possédait Homère ? Une besace, un bâton, BÉRANG. Gueux.. •   Oui, dit l ange, et je te fis don Des trois besaces d un vieux moine, BÉRANG. Ange gard..    Fig. Être à la besace, être réduit à la …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • BESACE — s. f. Espèce de sac ouvert par le milieu, et fermé par les deux bouts, en sorte qu il forme deux poches. Les moines mendiants portent la besace. Avoir une besace sur l épaule. Il portait, il avait mis ses provisions dans une besace. Il s en est… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • BESACE — n. f. Sac ouvert par le milieu et fermé par les deux bouts, en sorte qu’il forme deux poches. Il est synonyme de BISSAC, mais s’applique plus spécialement aux mendiants. Les moines mendiants portaient la besace. Il s’en est retourné la besace… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Besace — En mathématiques, la besace est une courbe qui a été étudiée et nommée ainsi par Gabriel Cramer en 1750. Équations Équation cartésienne : . Paramétrisation cartésienne : Aire totale  …   Wikipédia en Français

  • besace —    Tétons flasques et pendants, comme une besace dont les toiles se touchent; ou bien le ventre d’une fille enceinte.         Finalement, v’là Boniface    Qui s’ présente et veut m’épouser:    Comme il faut qu’ chacun port’ sa b’sace,    Je m’… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • besace — nf., bissac : PSHAFA (Albanais.001, Annecy, Gruffy, Thônes.004), b(e)shafa (Bogève | Juvigny.008), byassa <ventre> (Aix, Chambéry, Seynod), b(e)stassa (Albertville.021), bezassa (St Jean Arvey) ; tâka <béret> (004,021, Chambéry,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.